Spécifications mazout

Le tableau suivant vous fournit des renseignements sur les propriétés des différentes sortes de mazout Migrol comparativement à la norme suisse. Obtenez des informations détaillées sur la densité, le point de trouble et la valeur calorifique, ainsi que sur la durée de conservation, la résistance au froid ou la limite de filtrabilité du mazout.
 
Propriétés Unité MIGROL
extra léger
valeurs types**
Norme CH mazout
extra-léger
MIGROL
ECO PLUS® (pauvre en soufre)
valeurs types**
Norme CH mazout Eco
pauvre en soufre
MIGROL
GREENLIFE® (sans soufre)
valeurs types**
Densité 1) kg/m3 min.
max.
820
860
820
860
820
860
820
860
800
845
Point de trouble 2) °C max. +3 +3 +3 +3 -10
Limite de filtrabilité 3) °C max. -10 bis -12 -10 bis -12 -10 bis -12 -10 bis -12 -20
Teneur en azote 4) mg/kg max. - pas de limitation définie 33 100 33
Résidu de coke 5) % max. 0.01 0.05 0.01 0.05 0.01
Durée minimale de stockage dans la citerne du client (valeurs empiriques) 6) Ans max. 2   3   5
Pouvoir calorifique 7) MJ/kg min. 45.7 45.4 45.8 45.4 45.9
Teneur en soufre 8) mg/kg max. 830 1000 38 50 8.5
Domaine d’utilisation          
Brûleurs classiques    
Brûleur Low NOx jusqu’à une puissance de 50 kW*    
Brûleur Low NOx à partir d’une puissance de 50 kW*    
Chaudières à condensation/technologie de condensation    
Poêles à mazout    
Installations de chauffage non protégées du froid    
Citerne extérieure exposée à des températures inférieures à -2°C    

 

* Vérifier les indications du fabricant du brûleur
** Migrol garantit toujours la norme suisse. La marchandise livrée peut afficher des valeurs typiques nettement inférieures.

convient
ne convient pas
convient partiellement

 

1) Densité: poids du produit à 15 °C. Plus la fourchette est étroite, plus la combustion est stable.

2) Point de trouble: lors de forts refroidissements, la séparation des cristaux de paraffine provoque l’épaississement du produit, ce qui peut entraîner l’obstruction des filtres et des buses. Plus cette valeur est basse, mieux c’est. Cette valeur doit être particulièrement observée lorsque le mazout est stocké à l’extérieur, dans une pièce non chauffée ou dans une citerne enterrée..

3) Limite de filtrabilité (CFPP): ce test montre à quelle température les cristaux de paraffine bouchent un filtre standard. Plus cette valeur est basse, mieux c’est.

4) Teneur en azote: désigne la part d’azote dans le mazout. Au cours du processus de combustion, des oxydes d’azote sont produits. Plus la teneur en azote est basse, plus les émissions d’oxyde d’azote (NOx) sont faibles.

5) Résidu de coke: désigne le rapport de poids en pourcentage entre une quantité de mazout étalon et les dépôts qu’elle occasionne après combustion et évaporation à l’abri de l’air. Plus cette valeur est basse, plus la propension de formation de coke sur les buses des brûleurs est faible. Ainsi, le risque de panne de brûleur s’en trouve diminué. Des résidus de coke réduits impliquent aussi une diminution de la consommation de mazout car les surfaces de diffusion de la chaleur dans la chaudière restent plus propres.

6) Stabilité de stockage: constate la durée minimale de stockage dans la citerne du
client, pendant laquelle le produit ne subit aucune altération. Pendant ce délai, le bon
fonctionnement du brûleur – et du système de chauffage – est garanti.

7) Pouvoir calorifique: mesure l’énergie libérée au cours d’un processus de combustion complet, y compris la chaleur d’évaporation. Plus cette valeur est élevée, mieux c’est.

8) Teneur en soufre: plus cette valeur est basse, moins nombreux sont les résidus contenant du soufre dans la chaudière et moins les risques de corrosion et les émissions de dioxyde de soufre (SO2) sont élevés.


Offre mazout
Copyright © 2018 Migrol SA