Mazout, Chaleur

Huiles de synthèse Une innovation qui a son prix 

Les matériaux de synthèse sont présents partout autour de nous, que ce soit dans les textiles, les produits cosmétiques ou les emballages alimentaires. Alors pourquoi pas sous forme d'agents énergétiques? C’est moins une question de technique que de savoir-faire, pour une énergie neutre en CO2!

Les huiles de synthèse sont des substituts au pétrole à base d'électricité, de carbone et d'eau. Elles sont issues d'un procédé «power-to-liquid» qui convertit l'énergie électrique pour la stocker sous forme liquide. Elles doivent pouvoir se substituer partout aux combustibles fossiles. 

Il est nécessaire que le CO2 provienne de l'atmosphère de manière à assurer un cycle fermé du carbone, donc la neutralité CO2.

Pour fabriquer de l’huile synthétique à partir d'électricité, de carbone et d'eau, il faut dans un premier temps décomposer l'eau en ses deux constituants: l’hydrogène et l’oxygène. L’hydrogène ainsi obtenu est ensuite associé avec du carbone. La synthèse de Fischer-Tropsch (un procédé de liquéfaction du charbon inventé dans les années 20) permet ensuite de produire un combustible liquide ou gazeux.

Avantages 

Le principal avantage des huiles de synthèse est qu'elles sont compatibles avec les infrastructures existantes pour les combustibles fossiles, ce qui n'est pas le cas lors d'une transition vers d'autres agents énergétiques. L’on évite ainsi des coûts d’investissement élevés. Cela favorise une large acceptation et permet de passer à une énergie plus écologique sans avoir à créer de nouvelles voies d'approvisionnement ou à transformer à prix élevé les techniques pour la rendre utilisable.

Autre avantage: l'électricité est stockée là où il y a beaucoup d'énergie éolienne ou solaire à disposition. L'énergie électrique peut être directement convertie en vecteur liquide et transportée jusqu’au lieu d’utilisation sans pertes importantes. Un stockage intermédiaire peut être envisagé en période de surproduction liée aux conditions de vent et d'ensoleillement.

Inconvénients

Tout ceci semble prometteur, mais les huiles de synthèse n’en sont encore qu'au stade du développement et ne seront pas disponibles à court terme. 

La possibilité de générer un excédent d'électricité stockable apparaît déjà peu probable au vu de l'augmentation de notre consommation d'électricité, aujourd'hui comme dans un avenir proche.

Perspectives d'avenir

Les huiles de synthèse pourront être un bon complément à l'énergie éolienne et solaire lorsque leurs coûts de production seront moins élevés et qu'on utilisera pour les produire une électricité exclusivement renouvelable. Il faut donc d'abord largement développer les sources d'électricité renouvelables.

Leur fabrication coûteuse devrait les réserver aux domaines en manque d’alternatives, comme la production de carburants pour le transport aérien et maritime. Une application au chauffage domestique coûterait très cher et se ferait au détriment d'un besoin de carburants par ailleurs.

Commentaires

Il n’y a pas encore de commentaires.

Articles les plus populalires Ces sujets pourraient peut-être vous intéresser