Nouvelles du marché  Les prix du pétrole demeurent particulièrement volatils

Hier, les cotations pétrolières ont été tirées vers le bas par l’humeur généralement maussade qui régnait sur les marchés financiers. Tous les cours ont perdu de la valeur, qu’il s’agisse d’actions, de crypto-monnaies ou de matières premières. Toutefois, certaines cotations sont parvenues à se redresser partiellement en cours de journée.
Sur le marché pétrolier, la chute de prix est restée relativement modérée. D’une part, l’embargo pétrolier de l’Union européenne contre la Russie n’est pas encore fermement décidé, bien que les négociations pour y parvenir se poursuivent. D’autre part, la tendance baissière a été légèrement freinée par le rapport hebdomadaire du ministère américain de l’énergie. Contrairement aux attentes, les stocks américains de pétrole brut ont diminué de 3.4 millions de barils par rapport à la semaine passée, bien que des quantités supplémentaires, provenant de réserves stratégiques, aient afflué sur le marché. La hausse des exportations pétrolières américaines n’est pas étrangère à ce recul des stocks. En raison du niveau élevé des prix, les raffineries américaines tournent à plein régime. Pourtant, nombre d’observateurs s’interrogent sur le fait que la côte est des USA soit insuffisamment approvisionnée en produits pétroliers, alors qu’en parallèle, d’importants volumes de pétrole sont exportés à l’étranger. En ce moment, à Washington, des discussions ont lieu sur l’éventualité d’autoriser à nouveau les importations pétrolières en provenance du Venezuela, option jusqu’alors inenvisageable. L’élément le plus dérangeant aux yeux des observateurs est le fait que, dernièrement, le président vénézuélien se soit rangé du côté de Poutine dans le conflit russo-ukrainien. Reste donc à voir si et à quelle vitesse des quantités supplémentaires de pétrole brut arriveront aux USA.

1 USD = 0.9732

Etat: 20.5.2022, prochaine mise à jour: 23.5.2022

Les nouvelles du marché se réfèrent à l’évolution des cours du pétrole brut et des produits pétroliers sur les marchés internationaux. Toutefois, l’évolution effective des prix en Suisse peut varier en fonction d’autres facteurs d’influence tels que les coûts de transport, les frais de fret sur le Rhin ou le cours du dollar. Les nouvelles du marché se réfèrent à l’évolution des cours du pétrole brut et des produits pétroliers sur les marchés internationaux.

Les stocks américains de pétrole brut sont nettement inférieurs aux attentes

Tendance stable – Compte tenu de l’annonce de l’assouplissement des confinements stricts à Shanghai et du début imminent de la saison touristique (Driving-Season) aux USA, les acteurs du marché s’attendent à une augmentation de la demande de produits pétroliers. Dans le contexte actuel de stocks mondiaux très bas, la tendance haussière des cours du pétrole devrait perdurer.

Plus d'informations

Stocks américains de pétrole brut inférieurs aux prévisions

Tendance en légère hausse – Le gouvernement chinois prévoit d’assouplir progressivement le confinement strict à Shanghai. En conséquence, les acteurs du marché tournent maintenant leur regard vers ces prochaines semaines, qui devraient voir la demande pétrolière chinoise augmenter sensiblement.

Plus d'informations

Les efforts pour la mise en œuvre d’un embargo pétrolier contre la Russie se poursuivent

Tendance stable – Entraînés dans le sillage des fluctuations pétrolières, les prix du mazout de chauffage, du diesel et de l’essence ont cependant enregistré des hausses nettement supérieures au pétrole brut depuis le début de guerre russo-ukrainienne. Cette différence s’explique par les capacités de raffinage restreintes et les changements effectués dans les chaînes d’approvisionnement.

Plus d'informations