Nouvelles du marché  Les prix du pétrole ont subi de fortes hausses

Au cours de la journée d’hier, les cotations pétrolières ont considérablement augmenté. Ce mouvement clairement haussier a été déclenché par les sanctions des USA à l’encontre d’une filiale de la compagnie pétrolière étatique russe de Rosneft et par le fait que le conflit entre le gouvernement libyen et son rival, le général Haftar, a fait chuter la production pétrolière du pays. La société russe aurait soutenu financièrement le régime de Nicolas Maduro au Venezuela, ce qui est inacceptable pour les USA. L’avenir nous dira si les USA vont placer d’autres entreprises sur leur « liste noire ».
En Chine, cette semaine, le nombre de nouvelles infections dues au coronavirus est le plus bas de ces trois dernières semaines, ce qui fait renaître l’espoir d’une reprise de la demande de produits pétroliers. Toutefois, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a averti qu’il était trop tôt pour parler d’une véritable maîtrise de l’épidémie. Hier soir, l’American Petroleum Institute (API) a publié les derniers inventaires des stocks américains de produits pétroliers, avec un jour de retard. La progression notable des stocks de pétrole brut est compensée par le recul des produits finis. Les données officielles du département de l’énergie (DOE) paraîtront cet après-midi.
Actuellement, les cotations pétrolières tendent en hausse. A la bourse ICE à Londres, la tonne de gasoil (mazout) se négocie à plus 1 dollar. Le baril de pétrole brut de type Brent de la mer du Nord coûte 16 cents de moins qu’hier. Le dollar américain a légèrement progressé face au franc suisse.

1 USD = 0.9840

Etat: 20.2.2020, prochaine mise à jour: 21.2.2020

Les nouvelles du marché se réfèrent à l’évolution des cours du pétrole brut et des produits pétroliers sur les marchés internationaux. Toutefois, l’évolution effective des prix en Suisse peut varier en fonction d’autres facteurs d’influence tels que les coûts de transport, les frais de fret sur le Rhin ou le cours du dollar. Les nouvelles du marché se réfèrent à l’évolution des cours du pétrole brut et des produits pétroliers sur les marchés internationaux.

Les acteurs du marché se concentrent sur les données d’inventaire

Tendance en légère hausse – Hier, le mouvement haussier des cotations pétrolières a connu une pause. La baisse des cours des actions et l’avertissement d’Apple du recul de son chiffre d’affaires ont déstabilisé les acteurs du marché. L’avertissement du géant de l’informatique montre que les répercussions négatives du coronavirus peuvent se ressentir dans le monde entier. Au Japon, l’économie s’est soudainement affaiblie, sans raison apparente. Le pays du Soleil-levant est le quatrième consommateur de pétrole mondial

Plus d'informations

Les cotations pétrolières prennent une tendance légèrement baissière

Tendance en légère baisse – Hier, la bourse de New York étant fermée en raison du Presidents Day, les cotations des produits pétroliers ont pris des tendances divergentes à la bourse ICE à Londres. Alors que les prix du pétrole brut ont à nouveau légèrement augmenté, les cotations du gasoil (mazout) ont reculé quelque peu.

Plus d'informations

Les prix du pétrole ont augmenté d’env. 4 pour cent en une semaine

Tendance stable – En fin de semaine passée, les cotations pétrolières sont parvenues à conserver les bénéfices réalisés les jours précédents et même à les accroître quelque peu. En une semaine, les prix des produits finis ont augmenté d’env. 20 dollars la tonne, soit de 4 pour cent. Le niveau de prix actuellement attractif et des achats de couverture expliquent principalement ce mouvement haussier.

Plus d'informations