Nouvelles du marché  La tendance haussière perdure en ce début de semaine

Hier, la semaine a débuté avec des cotations pétrolières en hausse. L’humeur positive sur les marchés des actions s’est répercutée dans les bourses des matières premières. De plus, l’essor des prix a été soutenu par la légère détente du conflit commercial entre la Chine et les USA. Les escarmouches dans le Golfe Persique auraient également pu renforcer le mouvement haussier des cours du pétrole.
L’attaque d’un champ pétrolifère saoudien au moyen de drones n’a pas affecté la production pétrolière. Cependant, au Moyen-Orient, l’offre de pétrole est soumise à certains risques. Ce soir, après la fermeture de la bourse de New York, l’American Petroleum Institute (API) va publier ses derniers chiffres sur les stocks américains de produits pétroliers. Les analystes tablent sur un recul des stocks de pétrole brut de 1.9 million de barils par rapport à la semaine passée. Les stocks de produits finis devraient être inchangés. Dimanche soir, le pétrolier « Grace 1 », bloqué à Gibraltar depuis des semaines, a quitté le port en direction de la Grèce, sous la nouvelle appellation « Adrian Darya-1 ». Les USA ont tenté de saisir le pétrolier jusqu’à la fin. L’atmosphère entre l’Iran et les USA s’est à nouveau assombrie.

Ce matin, les cotations pétrolières tendent en légère hausse. A Londres, la tonne de gasoil (mazout) se négocie à plus 3 dollars. Le baril de pétrole brut de type Brent de la mer du Nord coûte 7 cents de plus qu’hier. Le dollar américain n’a pas subi de modifications face au franc suisse.

1 USD = 0.9798

Etat: 20.8.2019, prochaine mise à jour: 21.8.2019

Les nouvelles du marché se réfèrent à l’évolution des cours du pétrole brut et des produits pétroliers sur les marchés internationaux. Toutefois, l’évolution effective des prix en Suisse peut varier en fonction d’autres facteurs d’influence tels que les coûts de transport, les frais de fret sur le Rhin ou le cours du dollar. Les nouvelles du marché se réfèrent à l’évolution des cours du pétrole brut et des produits pétroliers sur les marchés internationaux.

Négociations commerciales productives entre les USA et la Chine

Tendance en légère hausse – A la fin de la semaine passée, les cotations pétrolières sont parvenues à se ressaisir et même à augmenter légèrement. Les analystes estiment que les chances d’un rapprochement entre les deux parties, dans le conflit commercial qui oppose la Chine et les USA, sont bonnes.

Plus d'informations

Des négociations productives entre les Etats-Unis et la Chine

Tendance stable – Avec l’affaiblissement de la croissance économique, la question de la demande était une fois de plus au centre des préoccupations du marché hier. Les dernières données conjoncturelles décevantes en provenance de la zone euro et de la Chine ont fait surgir le spectre d’une récession.

Plus d'informations

Les données conjoncturelles font pression sur les prix du pétrole

Tendance stable – Hier, des données conjoncturelles décevantes en provenance de la Chine et de la zone euro ont provoqué la chute des prix sur les marchés boursiers. Cette humeur morose s’est propagée dans les bourses à terme des matières premières, ce qui a fortement fait pression sur les cotations pétrolières. La tendance baissière a été renforcée par la progression inattendue des stocks américains de pétrole brut. Le département de l’énergie (DOE) a annoncé une augmentation des stocks de pétrole brut de 3.7 millions de barils par rapport à la semaine précédente.

Plus d'informations