Nouvelles du marché  Cotations pétrolières à nouveau sous pression

Lundi, les craintes de pénuries de livraison en Libye avaient provoqué la hausse des prix du pétrole car le transport pétrolier était interrompu dans ce pays en proie à la guerre civile.
Pourtant, hier, les prix du pétrole ont subi de nouvelles pressions. Au forum de Davos, le directeur de l’AIE (Agence Internationale de l’Energie), Fatih Birol, a laissé entendre que la situation de l’offre mondiale de pétrole était toujours confortable, en raison de la hausse des volumes de production aux USA.

Ce soir, après la fermeture de la bourse de New York, l’API publiera les derniers inventaires des stocks américains de produits pétroliers. Les professionnels ont pronostiqué un recul des stocks de pétrole brut de 1.3 million de barils par rapport à la semaine passée. Les stocks de produits finis sont prévus en hausse. Pour le mazout et l’essence, on s’attend à des augmentations respectives de 0.9 et 3.2 millions de barils. Les chiffres du DOE paraîtront demain après-midi.

Actuellement, les prix du pétrole tendent en légère baisse. A la bourse ICE à Londres, la tonne de gasoil (mazout) est offerte à moins 5.5 dollars. Le baril de pétrole brut de type Brent de la mer du Nord coûte 50 cents de moins qu’hier. Les frais de transport sur le Rhin sont toujours en hausse. Le dollar américain a légèrement renchéri face au franc suisse.

1 USD = 0.9706

Etat: 22.1.2020, prochaine mise à jour: 22.1.2020

Les nouvelles du marché se réfèrent à l’évolution des cours du pétrole brut et des produits pétroliers sur les marchés internationaux. Toutefois, l’évolution effective des prix en Suisse peut varier en fonction d’autres facteurs d’influence tels que les coûts de transport, les frais de fret sur le Rhin ou le cours du dollar. Les nouvelles du marché se réfèrent à l’évolution des cours du pétrole brut et des produits pétroliers sur les marchés internationaux.

Légère augmentation des prix du pétrole en ce début de semaine

Tendance en légère baisse – Les cotations pétrolières ont débuté la semaine en légère hausse. Hier, une partie des hausses de prix survenues vendredi outre-mer ont été répercutées sur le gasoil (mazout) à la bourse ICE à Londres. La bourse de New York est demeurée fermée vendredi, en raison du jour férié de Martin Luther King. Seul le commerce électronique était en service, raison pour laquelle il n’y a pas eu de cours de clôture. Cette semaine, les inventaires des stocks américains de produits pétroliers seront publiés avec un jour de retard

Plus d'informations

Les cours du pétrole étaient en hausse ce matin

Tendance en légère hausse – Les cours du pétrole ont tout d’abord enregistré de nettes pertes avant le week-end, avant de se redresser à partir de leur plus bas vendredi dans la soirée. Les deux variétés de pétrole brut ont même terminé en progression marginale par rapport à leur clôture de la veille.

Plus d'informations

Les prix du pétrole réagissent à retardement aux derniers inventaires des stocks

Tendance en légère hausse – Jeudi, les prix du pétrole ont légèrement augmenté. Les cours du pétrole brut, en particulier, ont réagi avec un jour de retard à la parution des derniers chiffres sur les stocks américains de produits pétroliers. L’essor des prix du pétrole a également été soutenu par la signature du premier accord commercial entre la Chine et les USA, appelé plus communément « phase
une ».

Plus d'informations