Nouvelles du marché Archives

Vous trouverez ici les nouvelles du marché publiées précédemment.

Les prix du pétrole se redressent légèrement

Tendance en légère hausse – Hier, les cotations du pétrole brut sont parvenues dans l’ensemble à se redresser légèrement, alors que la majorité des prix des produits finis ont reculé. Dans l’attente de la vidéoconférence de l’OPEP+ qui aura lieu ce jour, les acteurs du marché ont adopté une stratégie plutôt prudente. Aujourd’hui, les négociants auront les yeux rivés sur la rencontre virtuelle des producteurs de pétrole.

Plus d'informations

La guerre des prix entre l’Arabie saoudite et la Russie fait pression sur les prix du pétrole

Tendance en légère hausse – Le mouvement baissier enregistré en début de semaine par les cotations pétrolières s’est poursuivi mardi. Certes, la journée a débuté par de légers bénéfices mais en fin d’après-midi, pratiquement toutes les cotations ont pris une direction baissière. Seuls les prix du gasoil (mazout) ont clôturé au-dessus de la veille, à Londres.

Plus d'informations

Prix du pétrole à nouveau sous pression en ce début de semaine

Tendance en légère hausse – En début de semaine, les cotations pétrolières ont subi de nouvelles pressions. Ce recul est principalement dû au fait que la vidéoconférence des pays de l’OPEP+ - prévue initialement pour hier – a été reportée à jeudi, ce qui assombrit les espoirs d’assister enfin à la fin de la guerre des prix. De plus, les professionnels s’attendent à une nouvelle augmentation des stocks américains de produits pétroliers. +

Plus d'informations

La semaine dernière s’est terminée par une hausse des prix du pétrole

Tendance stable – En fin de semaine passée, les cotations pétrolières ont considérablement augmenté, après que la guerre des prix entre l’Arabie saoudite et la Russie ait quelque peu évolué. Des représentants des pays de l’OPEP+ et d’autres producteurs tels que la Russie ont convenu de se rencontrer ce lundi par vidéoconférence, pour parler de la réduction de leur production pétrolière.

Plus d'informations

Très fortes fluctuations des cours du pétrole

Tendance en forte hausse – Les cours du pétrole ont traversé hier après-midi en un temps record une forte phase de montagnes russes. Juste après seize heures trente, le président américain Trump a tweeté qu’il s’était entretenu au téléphone avec son ami le prince héritier saoudien. L’Arabie saoudite et la Russie se seraient entendues pour réduire leur production de pétrole brut de 10 millions de barils par jour.

Plus d'informations

La Russie cherche à dialoguer avec l’OPEP et ses partenaires

Tendance en légère hausse – Hier après-midi, après la publication des derniers inventaires des stocks américains de produits pétroliers par le département de l’énergie (DOE), les cotations pétrolières ont commencé à baisser. Selon le DOE, les stocks américains de pétrole brut ont progressé de 13.8 millions de barils par rapport à la semaine passée. Les professionnels avaient pronostiqué une augmentation de seulement 4.3 millions de barils.

Plus d'informations

Les stocks de pétrole ont augmenté par rapport à la semaine passée

Tendance en légère baisse – Le mouvement haussier enregistré par les cotations pétrolières, hier, est demeuré très modéré. Seuls les prix du pétrole brut à New York ont clôturé dans la zone positive. Les prix des produits finis sont parvenus à se redresser légèrement mais cet essor n’a pas été suffisant pour que leurs cours de fermeture se situent en dessus de la veille. Des données économiques positives ont soutenu les prix du pétrole à court terme.

Plus d'informations

Corrections haussières sur les prix du pétrole

Tendance en légère hausse – Les cotations pétrolières ont à nouveau subi de lourdes pertes en ce début de semaine, en raison des conséquences économiques de la pandémie de coronavirus. Hier, en fin de soirée, les nouvelles ont révélé que le président américain Trump et le président russe Poutine s’étaient entretenus par téléphone. Les deux chefs d’état semblent prêts à entamer des pourparlers, afin de stabiliser les prix du pétrole. Avant la fin de la séance boursière d’hier, à New York, les cotations du pétrole brut se sont éloignées de leur niveau le plus bas mais ont néanmoins clôturé en dessous des cours de fermeture de la veille.

Plus d'informations

La pression sur les prix du pétrole demeure élevée

Tendance en légère baisse – Le mouvement baissier des cotations pétrolières s’est poursuivi en fin de semaine passée. Les prix du pétrole brut ont reculé des deux côtés de l’Atlantique. A New York, les cours des produits finis ont quelque peu augmenté mais ce léger mouvement haussier n’a pas duré longtemps.

Plus d'informations

Baisse de la demande mondiale de produits pétroliers

Tendance stable – Après trois jours de rebond, les cours du pétrole sont repartis à la baisse hier, pénalisés par les perspectives défavorables de la demande. De plus, le nombre de nouvelles demandes d’allocations chômage aux Etats-Unis a fortement augmenté suite à la pandémie de coronavirus, atteignant 3,3 millions contre 282'000 la semaine précédente. L’économie américaine est fortement touchée par les conséquences liées à ce nouveau virus pulmonaire.

Plus d'informations