Service & entretien Questions les plus fréquentes

Tout sur l’offre de dépannage et de maintenance de Migrol comme l'entretien des citernes, brûleurs et chauffe-eau, etc.

Questions sur le détartrage de chauffe-eau

  • L’eau chaude du robinet est préparée dans un récipient métallique, qui sert à la fois de bouilloire et de thermos. C'est le chauffe-eau, qu'on appelle aussi «ballon», «boiler» ou «bouilleur».

    L'appareil peut avoir tous les volumes: d'une quinzaine de litres pour un petit chauffe-eau individuel électrique fixé au mur jusqu'à plusieurs milliers de litres pour un gros cylindre collectif. Le chauffe-eau peut être installé dans la cave, dans le même bloc que la chaudière ou dans le logement.

  • Le tartre provient de la cristallisation, sous l’effet de la chaleur, des sels minéraux contenus naturellement dans l'eau potable, du calcium et du magnésium essentiellement, qui sont tous deux nécessaires à notre organisme. Une température supérieure à 60 degrés favorise le processus chimique qui fait réagir les bicarbonates présents dans l'eau avec d'autres substances pour précipiter sous forme insoluble. Ceci explique que tous les appareils qui utilisent de l’eau chauffée au-delà de ce seuil s'entartrent plus facilement. Il se forme aussi des dépôts avec une eau douce.

  • Presque tous les chauffe-eau sont aujourd’hui équipés d’une anode constituée d'un métal non noble pour empêcher que la corrosion n'attaque le métal de la cuve. L'anode se dissout petit à petit, il faut donc la changer régulièrement pour continuer à protéger le chauffe-eau des risques de corrosion.

  • La fréquence du détartrage dépend du volume d'eau chaude qu'on utilise, de la dureté de l'eau et de la température de réglage. Pour simplifier: plus l’eau est dure et chaude, plus souvent il faut détartrer. Migrol recommande d’effectuer un détartrage du chauffe-eau tous les trois à cinq ans.

    • Une eau douce est faiblement minéralisée et produit peu de tartre, tandis qu’une eau dure est fortement minéralisée et favorise sa formation. Un signe ne trompe pas: si un dépôt blanc apparaît au fond de la casserole quand vous faites bouillir de l'eau, c’est qu’elle est dure. Dans ce cas, il ne faut pas attendre plus de quatre ans avant de détartrer le chauffe-eau.
    • En Suisse, chaque distributeur d’eau doit informer au moins une fois par an ses usagers sur la qualité de l’eau. La dureté est donnée le plus souvent en degrés français (°f ou °fH):
      • Eau douce: entre 0 et 13°f
      • Eau moyennement dure: entre 14 et 25°f
      • Eau dure: au-delà de 25°f
    • Plus l'eau est chaude, plus les sels minéraux ont tendance à cristalliser pour former du tartre. Dans une eau dure, il se forme deux fois moins de tartre à 55°C qu'à 65°C et trois fois moins qu'à 75°C. Ainsi, en réglant la température du chauffe-eau entre 55°C et 60°C, vous consommez moins d'énergie et vous limitez l'entartrage.
    • Dans le chauffe-eau, il est conseillé une température minimale de 55°C pour éviter que les agents pathogènes se développent dans l'eau (notamment les légionelles).

    La température idéale se situe donc entre 55°C et 60°C pour réduire la formation de tartre et les risques pathogènes. Nos spécialistes contrôlent la température au moment du détartrage du chauffe-eau et la règlent à une valeur optimale.

  • MIGROL effectue des détartrages de chauffe-eau dans les cantons d’Argovie, de Zurich, de Schaffhouse, de Saint-Gall, de Zoug, de Soleure, de Thurgovie et de Bâle.

Questions sur la révision et l'assainissement de citerne

  • Le mazout est un produit organique et par conséquent soumis à un processus naturel de vieillissement. Au fil du temps, de la boue et l'eau de condensation s'accumulent au fond de la citerne. Ce mélange de boue et d'eau de condensation provoque de la corrosion mais aussi des dérangements dans le brûleur. Lors d'une révision de citerne comprenant un nettoyage intérieur, la boue et l'eau de condensation sont éliminées et la citerne à mazout est nettoyée. Une révision régulière de la citerne permet de conserver la valeur de votre installation de citerne pour une longue durée. Votre installation de chauffage fonctionne plus fiablement pendant de longues années.

  • Le mazout propre situé au-dessus des résidus est pompé et entreposé dans des cuves propres. Le mélange d'eau de condensation et de boues est évacué et éliminé séparément. La citerne est ensuite essuyée à fond, nettoyée et les points de rouille sont meulés. Pour les citernes en acier, une peinture de protection spéciale, à séchage rapide est en outre appliquée. Cette peinture protège l'acier brut de la corrosion. Les conduites du brûleur sont rincées et nettoyées, et toutes les robinetteries de la citerne sont contrôlées. Les travaux sont consignés dans un rapport de révision.

  • Migrol recommande d'effectuer une révision de citerne tous les dix ans. Si les intervalles sont plus longs, la régularité prescrite n'est plus garantie. Cela peut conduire à une réduction de la couverture d'assurance. Les assurances choses se réfèrent également à cet intervalle de 10 ans.

  • Depuis le 1.1.2007, les propriétaires d'installations de citernes, et selon la zone de protection des eaux, ne reçoivent plus d'injonctions de la part de l'Office de la protection des eaux. La responsabilité de l'entretien régulier de l'installation de citerne ainsi que la responsabilité en cas de dommages sont ainsi entièrement supportées par le/la propriétaire de l'installation.

  • Dans certaines zones de protection des eaux en Suisse, les propriétaires ne reçoivent plus d'injonction de l'office compétent pour les révisions de citerne. Dans ces zones, le/la propriétaire d'une installation de citernes doit lui-même/elle-même assurer que les installations sont régulièrement contrôlées pour des défauts. Les éventuels défauts doivent être immédiatement réparés. Si vous faites faire une révision de citerne avec nettoyage tous les 10 ans par Migrol, votre devoir de vigilance est conforme au sens de la loi sur la protection des eaux.

  • Non, les révisions de citerne sont aussi possibles avec des citernes pleines. Grâce aux pompes modernes de hautes performances, il est possible de pomper et d'entreposer que grandes quantités de mazout en peu de temps.

  • Les révisions de citerne Migrol peuvent être effectuées toute l'année, même en hiver. Mais vous ne devrez pas geler. En saison froide, votre chauffage est approvisionné en mazout par une petite cuve d'une journée. Cela ne vous occasionne pas de coûts supplémentaires.

  • Pour que la révision de citerne soit reconnue légalement, elle doit être effectuée par une entreprise spécialisée et agréée, comme Migrol. Les spécialistes avec diplôme fédéral connaissent parfaitement les prescriptions qu'une citerne à mazout doit remplir.

  • Oui, toutes les installations de citerne sans exception doivent être contrôlées et révisées par une entreprise spécialisée comme Migrol. Le/la propriétaire d'une installation de citerne doit conserver le rapport de révision pendant au moins 10 ans, comme document justificatif des travaux d'entretien obligatoires.

  • Les installations de citerne présentant des défauts ne peuvent être remplies que si les défauts ont été réparés. Migrol est spécialisé pour adapter les installations de citerne aux dispositions légales. Ce n'est alors pas la solution la plus onéreuse qui priorité, mais la solution la plus adaptée.

  • Le coupon peut être validé lors de l’offre ou de la commande de révision de citerne. Sélectionnez simplement la case «j’ai un coupon» et indiquez finalement le code du coupon. Le rabais sera automatiquement déduit du montant total. Les coupons sont valables uniquement pour les nouvelles commandes. La déduction ne peut être opérée a posteriori sur des commandes déjà passées.

  • En tant que client privé, vous recevez un point Cumulus par CHF 2.– (max. 5'000 points par commande) pour toute révision de citerne, assainissement ou mise hors service.