Pellets en bois, Mazout, Chaleur

Recommandation du porte bonheur contrôle et nettoyage

Dans l’article de blog suivant, vous trouverez des recommandations concernant le contrôle et le nettoyage d’appareils de chauffage utilisant des combustibles liquides, gazeux et solides.

Principes

Lors de la combustion, des résidus de combustion se forment également dans des appareils de chauffage parfaitement réglés. Ces résidus de combustions perturbent le fonctionnement, accroissent le risque d’incendie, augmentent les émissions et conduisent à une hausse des dépenses de maintenance et d’énergie. C’est pourquoi il faut demander à un ramoneur de contrôler, régulièrement les appareils de chauffage utilisant des combustibles liquides, gazeux et solides (par exemple des chauffages, des cheminées, des fourneaux, des étuves suédoises, des chaudières à vapeur, des fours à pizza, des cuisinières, etc.) ainsi que leurs systèmes d’échappement, et, le cas échéant, de les nettoyer.

Fréquence de nettoyage
Le fabricant recommande généralement la périodicité de nettoyage. Le ramoneur la reprend à son compte jusqu’à une évaluation initiale. Les valeurs empiriques actuelles donnent lieu à des périodicités concernant de petites installations d’après le tableau. En pratique, les périodicités de nettoyage peuvent s’en écarter, car des facteurs tels que la puissance, la durée d’utilisation, les heures de fonctionnement ainsi que l’entretien et la maintenance de l’installation peuvent également jouer un rôle. Sur la base de sa formation solide, le ramoneur définit avec le propriétaire ou avec l’utilisateur de l’appareil de chauffage un calendrier de contrôle et de nettoyage individuel.

Tous les travaux de contrôle et de nettoyage doivent être effectués d’après les indications du fabricant de l’appareil.

Périodicités pour de petites installations
   Mazout Gaz Bois
  automatique alimentation manuelle
Contrôle Une fois par an Une fois par an Une fois par an Une fois par an
Nettoyage Une fois par an Au moins tous les deux ans Une à deux fois par an Une à deux fois par an
  • Si le ramoneur constate, lors d’un contrôle, qu’un nettoyage s’avère nécessaire, il réalise ce dernier lors de la même visite. La directive G205 de la SSIGE constitue la base des travaux réalisés sur des installations à gaz.
  • Avant et après le nettoyage des composants de l’installation, le ramoneur réaliser une mesure de contrôle sur des chauffages au mazout et au gaz.
  • Les contrats de maintenance et de services ne sauraient remplacer les contrôles et le nettoyage réguliers assurés par le ramoneur.
  • Sur de nouvelles installations et en cas de changement de propriétaire ou d’utilisateur, pour garantir la sécurité de fonctionnement et la protection de l’environnement, le ramoneur réalise un premier contrôle sur de nouvelles installations au bout d’une année et définit les périodicités de nettoyage sur la base du degré d’encrassement.

Variations

L’encrassement influence le calendrier de nettoyage devant être défini. Si le client modifie son comportement d’utilisation, le ramoneur doit en être informé pour qu’il puisse redéfinir le calendrier de contrôle et de nettoyage en concertation avec le propriétaire ou l’utilisateur lors du contrôle suivant. Les raisons d’un rallongement ou d’un raccourcissement des périodicités de contrôle et de nettoyage sont indiquées dans le tableau (liste non exhaustive). Si le ramoneur constate un problème technique sur l’installation lors du premier contrôle, il en informe le constructeur. L’exploitant de l’installation est informé en cas d’erreur d’utilisation.

La responsabilité de l’utilisateur de l’installation est engagée en cas de dommages corporels ou matériels suite à l’inobservation de la périodicité de nettoyage proposée par le ramoneur.

Raisons de variations potentielles
Rallongement Raccourcissement
  • Il existe des défauts ou des pannes techniques
  • Utilisation non conforme de l’appareil de chauffage (par exemple la qualité du combustible)
  • Utilisation intensive
  • Intégration d’appareils de chauffage à des systèmes bivalents
  • Utilisation des appareils de chauffage en tant que chauffage d’appoint ou faible utilisation
  • Utilisation d’un combustible de qualité

Check-list

Le tableau énumère les principales pièces de votre appareil de chauffage devant être contrôlées. Le nettoyage périodique doit être effectué si un encrassement qui compromet la sécurité de fonctionnement, la sécurité des personnes ou la protection de l’environnement est constaté lors du contrôle.

Le principe qui s’applique est le suivant: contrôler, et nettoyer lorsque cela s’avère nécessaire.

Pièces de l’installation devant être contrôlées
  Mazout Gaz Bois

Mesure à l’entrée des gaz d’échappement (il ne s’agit pas d’une mesure officielle.
Elle sert à garantir la qualité)

Ja Ja  
Système d’échappement Ja Ja Ja
Chambre de combustion Ja Ja Ja
Echangeur de chaleur Ja Ja Ja
Echangeur de chaleur des gaz d’échappement Ja Ja Ja
Conduites de liaison Ja Ja Ja
Ecoulement de l’eau de condensation/siphon Ja Ja  
Pompe à condensation Ja Ja  
Neutrabox/granulat (valeur du pH) Ja Ja  
Contrôle de l’étanchéité G1 ou G205 (SSIGE)   Ja  
Air de combustion Ja Ja Ja
Niveau de l’eau/pression de l’eau (s’il faut faire l’appoint d’eau, déterminer si de l’eau déminéralisée doit être utilisée) Ja Ja Ja
Contrôle du fonctionnement Ja Ja Ja
Mesure à la sortie Ja Ja  

 

Vous êtes à la recherche d’un ramoneur? Dans ce cas, vous trouverez une sélection de ramoneurs dans votre canton dans notre annuaire.

Articles les plus populalires Ces sujets pourraient peut-être vous intéresser