Nouvelles du marché Archives

Vous trouverez ici les nouvelles du marché publiées précédemment.

Les marchés pétroliers sont focalisés sur les chiffres des stocks américains

Tendance en légère hausse – Les cours du pétrole ont débuté hier la semaine sur un léger fléchissement, avant de se reprendre en fin d’après-midi pour finalement rattraper les petites pertes subies. A l’ICE de Londres, les prix du gasoil ont évolué dans une marge étroite de 5 dollars la tonne.

Plus d'informations

Le marché focalise sur les tensions dans le golfe Persique

Tendance en légère baisse – Les cours du pétrole ont terminé la semaine en léger repli. Les analystes ont expliqué ce mouvement baissier par l’appréciation du dollar américain, qui renchérit les achats de pétrole brut pour les investisseurs et les consommateurs dotés d’autres devises, engendrant à son tour une baisse de la demande.

Plus d'informations

Les prix des produits pétroliers évoluent dans une marge de fluctuation étroite

Tendance stable – Les cours du pétrole se maintiennent dans une marge étroite de fluctuation. La situation dans le golfe Persique et les limitations de production de l’OPEP et de ses partenaires ont un effet haussier, tandis que les inquiétudes conjoncturelles et le conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis pèsent sur les prix.

Plus d'informations

Des prix du pétrole toujours fluctuants

Tendance en légère hausse – Les cours du pétrole se sont une fois de plus nettement raffermis en début d’échanges hier. Sans toutefois fléchir, ils n’ont pas continué sur cette lancée après la publication des derniers chiffres des stocks américains publiés par le DoE faisant état d’un net recul des réserves de brut. Après la clôture du marché londonien du gasoil, un léger mouvement à la baisse s’est même dessiné à la bourse de New York.

Plus d'informations

La baisse des stocks pétroliers américains maintient les prix à un niveau élevé

Tendance en légère hausse – Après des débuts d’échanges timides, les cours du pétrole ont augmenté hier en fin d’après-midi pour finir sur une note nettement positive. Le marché londonien du gasoil était déjà fermé et n’a donc pu s’aligner sur cette évolution. Les opérateurs ont expliqué ce mouvement à la hausse par les craintes d’une interruption des livraisons de pétrole à travers le détroit d’Ormuz.

Plus d'informations

La crise dans le Golfe continue de soutenir les prix du pétrole

Tendance en forte baisse – Les cours du pétrole ont entamé hier la semaine sur un net raffermissement. Ils ont reperdu dans l’après-midi une partie des gains réalisés, avant de se reprendre légèrement dans la soirée. La situation tendue dans le golfe Persique a eu pour effet de soutenir fermement les prix du pétrole.

Plus d'informations

Escalade dans le golfe Persique

Tendance en légère hausse – Le marché pétrolier a terminé la semaine sur un raffermissement des cours. La survenue d’un nouvel incident dans le détroit d’Ormuz a entraîné les prix à la hausse. Les Gardiens de la révolution iranienne ont arraisonné et confisqué le pétrolier «Stena Impero» battant pavillon britannique. Un tanker naviguant sous pavillon libérien «Mesdar» aurait également été intercepté. L’escalade se poursuit donc dans le golfe Persique.

Plus d'informations

La situation reste tendue entre les Etats-Unis et l’Iran

Tendance en légère hausse – Différents facteurs d’influence ont fait nettement baisser les cours du pétrole lors des échanges hier. La destruction d’un drone iranien au-dessus du détroit d’Ormuz dans la soirée a entraîné une nette correction à la hausse.

Plus d'informations

Les inventaires des stocks américains font légèrement pression sur les prix du pétrole

Tendance stable – Hier, après la publication des derniers inventaires des stocks américains de produits pétroliers par le DOE (Department Of Energy), les prix du pétrole ont baissé. La progression inattendue des stocks de produits finis par rapport à la semaine passée a pesé sur les prix du pétrole.

Plus d'informations

Nettes corrections baissières sur les prix du pétrole

Tendance en légère baisse – Hier, après la fermeture du négoce de gasoil (mazout) à Londres, les cotations pétrolières ont sensiblement cédé du terrain. Les impulsions à la source de ce mouvement baissier sont venues des USA. Là-bas, les acteurs du marché ont appris que l’ouragan Barry s’était affaibli avant d’atteindre la côte sud des USA, dans le Golfe du Mexique. Seize pour cent de la production totale de pétrole brut des USA provient de cette région.

Plus d'informations